lundi 31 juillet 2017

Zoot MONEY'S BIG ROLL BAND - 1966 - FR-COLUMBIA ESRF 1801 - Big time operator (mono)

C'est le deuxième EP du Zoot MONEY'S BIG ROLL BAND sorti en France.

C'est aussi celui qui contient son titre le plus connu:
"Big time operator"
(n° 25 des classements anglais).



British invasion

Gerry & PACEMAKERS - 1963 - UK-COLUMBIA 33SX 1546 - How do you like it (stereo)

C'est le premier album de Gerry & PACEMAKERS sorti en Angleterre et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est excellent.

Un bon choix de reprises:
"A shot of rhythm and blues" "Where have you been" d'Arthur ALEXANDER
"Jambalaya" de Fats DOMINO
"Maybellene" de Chuck BERRY
"You're the reason" de Bobby EDWARDS
"Chills" de Tony ORLANDO
"Slow down" de Larry WILLIAMS

le classique:
"Summertime"

et ce qui allait être l'un de leurs principaux succès:
"You'll never walk alone" repris en France par Richard ANTHONY et Dick RIVERS "Rien que toi". 




British invasion

Jay BENTLEY & JET SET - 1965 - FR-VOGUE 18006 - Watusi 64 (mono)

Hormis le peu de choses notées au dos de la pochette, je n'ai rien trouvé concernant Jay BENTLEY & JET SET, alors si il y a parmi vous quelqu'un susceptible de nous fournir des renseignements, qu'il n'hésite pas.

Sur cet EP français, j'aime bien:
"I'll get you" et "Everybody's got a dancin' partner but me".




US pop

SOULFUL STRINGS - 1966 - US-CADET LPS 776 - Paint it black (stereo)

Voici le premier album des SOULFUL STRINGS et, comme pour celui que je vous ai déjà proposé, il contient son lot de versions instrumentales de titres connus:

"Paint it black" des ROLLING STONES
"California dreamin'" des MAMAS & PAPAS
"Wade in the water" de Ramsey LEWIS
"Sunny" de Bobby HEBB
etc, etc...



Instrumental

Jerry Lee LEWIS - 1964 - FR-PHILIPS 434 548 - I'm on fire (stereo)

Jerry Lee LEWIS est né le 29 septembre 1936 à Ferriday en Louisiane.

Il commence à enregistrer sur le label Sun de Memphis en 1956.
Il y croise d'autres artistes en devenir: Carl PERKINS, Johnny CASH ou Elvis PRESLEY.
Sa façon de jouer du piano, debout, quand ce n'est pas debout sur le piano, interpelle.

1957 voit sortir "Whole lotta shakin' goin' on" et "Great balls of fire" qui propulsent LEWIS vers le haut des classements.
On le retrouve au cinéma ou il interprète la chanson titre du film "High school confidential" en 1958.
La même année sort "Breathless".

Un problème technique:
son mariage en décembre 1957 avec sa cousine germaine Myra Gale BROWN, âgée de 13 ans, alors qu'il n'était pas encore divorcé de sa précédente épouse, va mettre un sérieux frein à sa carrière.

Cet EP français de 1964 est emmené par:
"I'm on fire"
et contient une version du:
"Hit the road Jack" de Ray CHARLES.



US pop

samedi 29 juillet 2017

Nicole CROISILLE - 1961 - FR-FONTANA 660.267 - Ca tourne rond (mono)

Nicole CROISILLE est née le 9 octobre 1936 à Neuilly sur Seine (Paris).

Danseuse, meneuse de revue, mime avec Marcel MARCEAU, actrice, c'est surtout comme chanteuse qu'elle est connue du grand public.

Elle découvre les États Unis en 1960, lors d'une tournée du mime MARCEAU.
Elle fréquente les clubs de Chicago, où il lui arrive de chanter.

De retour en France, elle chante dans les caves de Saint-Germain-des près.
Elle acquiert une certaine notoriété après la sortie de ses premiers disques au début des années soixante.
Avec l'arrivée de la vague yéyé, on la perd de vue.
En 1964, elle est à New York avec le revue Folies Bergère.
En 1966, le succès lui sourit avec l'interprétation (en duo avec Pierre BAROUH) de la chanson "Un homme et une femme".

En 1968, elle prend le pseudonyme de Tuesday JACKSON pour interpréter "I'll never leave you" pour la BOF des "Jeunes loups".

Ce n'est que dans les années soixante dix, que viendra le véritable succès avec notamment "Une femme avec toi" (1975).

Le 25cm proposé contient les huit titres de ses deux premiers EPs.
La face A est emmenée par:
"Ça tourne rond" le "African waltz" de Cannonball ADDERLEY
(aussi par Richard ANTHONY)

La face B par:
"Dieu merci il m'aime aussi" le "Hallelujah I love her so" de Ray CHARLES
(aussi par Frankie JORDAN).

On y trouve également le "Nous les amoureux" qui interprété par Jean Claude PASCAL a remporté l'Eurovision en 1961 pour le Luxembourg.




Français

Bert WEEDON - 1979 - UK-CHEVRON CHVL 075 - Guitar greats (stereo)

Bert WEEDON est né Herbert Maurice William WEEDON, le 11 mai 1920 à East ham, un quartier de Londres.

C'est un guitariste de talent dont le style influença nombre de jeunes musiciens qui allaient faire partie de la British invasion.

Musicien de studio, on le retrouve, dans les années cinquante et début soixante, derrière des artistes anglais en devenir: Adam FAITH, Billy FURY, Tommy STEELE...

Le label Top Rank lui propose d'enregistrer un simple, ce qui lui permet de devenir le premier guitariste a avoir un titre, en bonne place, dans les classements anglais:
"Guitar boogie shuffle" n° 10 en 1959.

Cet album de 1979 regroupe ses succès des années soixante.
Il y a du SHADOWS:
"Apache" "FBI" "Dance on" "Kon tiki" "Man of mystery" 
du Duane EDDY:
"Pepe" "Shazam"
du Jet HARRIS
"Scarlet O'Hara" "Diamonds"




Instrumental


vendredi 28 juillet 2017

Alan PRICE SET - 1966 - FR-DECCA 457.109 - I put a spell on you (mono)

J'ai posté, il y a peu, le premier album anglais du Alan PRICE SET.
Je complète sa discographie avec ses EPs français.

Celui-ci est le premier et contient:
"I put a spell on you" (son premier succès)
"Any day now" de Chuck JACKSON.




British invasion

Alan PRICE SET - 1967 - FR-DECCA 457.143 - Tickle me (mono)

Les quatre titres du deuxième EP français du Alan PRICE SET figurent sur l'album anglais que j'ai déjà posté. La pochette se trouve également dans le dossier.

On passe directement au troisième et deux titres en émergent:
"Simon Smith and the amazing dancing bear"
"Tickle me"




British invasion

Alan PRICE SET - 1967 - FR-DECCA 79008 - The house that Jack built (mono)

Je termine cette mini série consacrée a l'Alan PRICE SET, non pas avec un EP mais avec un SP.

1967, c'est le début de la fin pour les EPs, on se consacre aux albums et aux simples.
Pour effectuer la transition on continue à utiliser des pochettes photos.

"The house that Jack built" est le titre principal, il sera repris par Aretha FRANKLIN.




British invasion

Little Bob & LOLLIPOPS - 1966 - US-LA LOUISIANE LL 113 - Nobody but you (mono)

Little Bob c'est Camille BOB; il est né le 7 novembre 1937 à Arnaudville en Louisiane.

Sa carrière débute au milieu des années cinquante en tant que batteur au sein du groupe GOOD ROCKIN' BOB.
Il fonde son groupe: les LOLLIPOPS et enregistre, sur le petit label Goldband, un simple "Take it easy Katy" en 1958.

Dans les années soixante, il se produit dans les clubs de la Louisiane, jusqu'en 1965 où il sort un simple "I got loaded" sur le label La Louisiane.

Le succès rencontré lui permet d'enregistrer cet album dans lequel figure "I got loaded".

Pourtant le nom donné à l'album est:
"Nobody but you" reprise d'un succès de Dee CLARK

D'autres bonnes reprises l'accompagnent:
"Agent double-O-soul" d'Edwin STARR
"My heart's on fire" de Billy BLAND
"My girl" des TEMPTATIONS
"Song for my father" l'instrumental d'Horace SILVER





Soul

Jay & AMERICANS - 1962 - US-UNITED ARTISTS UAL 3222 - She cried (stereo)

C'est à la fin des années cinquante, que ce groupe d'étudiants de l'université de New York se fait remarquer lors de prestations destinées aux élèves.

Ils sont auditionnés par Jerry LEIBER et Mike STOLLER qui choisissent le nom du groupe Jay & AMERICANS.
Il se compose alors de:
John TRAYNOR (Jay)
Howard KANE
Kenny VANCE
Sandy DEANNE

Ils obtiennent leur premier succès en 1962 avec "She cried" qui atteint la 5ème place du Billboard top 100. Le titre sera repris, plus tard, par les SHANGRI-LAS et PJ PROBY en Angleterre.

L'album généré par le succès de "She cried" est celui que je vous propose.
Il compte quelques belles reprises:

"Kansas city" de Wilbert HARRISON
"Save the last dance for me" des DRIFTERS
"Yes" "Stand by me" "Spanish harlem" de Ben E KING
"Moon river" d'Andy WILLIAMS
"Tonight" de West Side Story




(inclus la pochette du EP 2 français)

US teenage

Jay & AMERICANS - 1965 - FR-UNITED ARTISTS 36065 - Some enchanted evening (stereo)

Après le succès de "She cried" et deux disques qui n'ont pas rencontré l’intérêt escompté, John TRAYNOR quitte le groupe.

Un guitariste Marty SANDERS (transfuge des EMPIRES) rejoint le groupe amenant avec lui David BLACK qui remplacera TRAYNOR et deviendra le nouveau Jay. Ils sont cinq maintenant.

Ils réapparaissent dans les classements en 1963 avec "Only in America" (n° 25) et "Come a little bit closer" (n° 3) en 1964.

En 1965, c'est "Cara mia" qui devient n° 4; il figure sur cet EP français de même que "Some enchanted evening" (n° 13).




US pop

jeudi 27 juillet 2017

SWINGING BLUE JEANS - 1964 - FR-VOIX de son MAITRE EGF 736 - Good golly miss Molly (mono)

C'est le deuxième EP français des SWINGING BLUE JEANS.

Il a pour titre principal:
"Good golly miss Molly" de Little RICHARD

mais:
"You're no good" de Betty EVERETT
est mon favori.




British invasion


Lou CHRISTIE - 1966 - US-MGM SE 4394 - Painter of hits (stereo)

Lou CHRISTIE est né Lugee Alfredo Giovanni SACCO, le 19 février 1943 à Glenwillard en Pennsylvanie.

Entre 1959 et 1962, il enregistre plusieurs simples sur des petits labels de Pittsburgh, notamment "The jury" sous le nom de Lugee & LIONS sur le label Robee.

Il se rend à New York en 1961 et en 1962 y rencontre Nick CENCI.
Avec Twyla HERBERT, Lugee écrit "The gypsy cried" dans le style du "Sherry" des FOUR SEASONS.
CENCI le produit et il est enregistré sous le nom de Lou CHRISTIE sur le label C & C en 1962.

Le titre obtient un succès régional qui lui ouvre les portes du label Roulette; le disque est distribué nationalement, et après des débuts laborieux, pointe à la 24ème place du Billboard top 100.

En 1963, c'est "Two faces have I" qui grimpe à la 6ème place du même classement.
En 1965 "Lightnin' strikes" devient n° 1.

Sur cet album on trouve des versions de:
"Elusive butterfly" de Bob LIND
"The shadow of your smile" de Tny BENNETT
"Everyone's gone to the moon" de Jonathan KING
"Since I don't have you" des SKYLINERS




US pop

Ben E KING - 1962 - US-ATCO SD 33-142 - Don't play that song (stereo)

J'ai déjà posté les deux premiers albums de Ben E KING, voici le troisième.

Qu'en dire, sinon qu'il contient les deux titres qui allaient le faire connaitre partout, et même tout partout.

"Don't play that song"
la chanson sera reprise à travers le monde: Aretha FRANKLIN, Adriano CELENTANO, La LUPE etc, etc.. et Johnny HALLYDAY en France "Pas cette chanson".

"Stand by me"
je ne ferai pas, ne serai-ce, qu'un début de liste des artistes qui l'ont chanté.
Même notre Johnny national (qui ne l'avait pas interprété à l'époque) s'est rattrapé en 1983, sur l'album "Entre violence et violon" sous le titre "Reste ici".

D'autres titres de cet album feront l'objet de reprises, les principaux étant:
"Ecstasy" (Annick BOUQUET "J'ai choisi") 
"Yes" (Billy J KRAMER)
"The hermit of misty mountain" (Don CHARLES).




Soul


FOUR PENNIES - 1965 - UK-PHILIPS BE 12571 - The smooth side of (mono)

C'est surtout grâce à "Juliet" leur succès de 1964 que les FOUR PENNIES sont connus.

Formé en 1963, dans la région de Blackburn (Lancashire), le groupe se compose de:
Lionel MORTON - Chant, guitare
Fritz FRYER - Guitare solo
Mike WILSH - Basse, claviers, chœurs
Alan BUCK - Batterie

et se nomme alors The Lionel MORTON FOUR.

Leur premier titre "Do you want me too" se place à la 47ème place des classements anglais.
Le suivant "Juliet" (écrit par les membres du groupe) devient n° 1.
A l'origine "Juliet" était la face B du simple "Tell me girl".

Après ce coup d'éclat, le succès ne sera plus au rendez-vous et le groupe se séparera en 1966.

Les quatre titres de cet EP anglais sont issus de leur album "The two sides of".

Deux titres sortent du lot:
"Sweeter than you" de Ricky NELSON
"If you love me (I won't care) reprise du titre d'Edith PIAF



 
British invasion


mercredi 26 juillet 2017

SEARCHERS - 1964 - FR-VOGUE PNV 24118 - Needles and pins (stereo)

Je poursuis la discographie des EPs français des SEARCHERS avec ce qui est certainement leur plus gros succès:

"Needles and pins"
Ecrit par Jack NITZSCHE et Sonny BONO, le titre est interprété aux USA par Jackie DeSHANNON et atteint la 84ème place du Billboard en 1963.

En 1964, la version des SEARCHERS se classe n° 1 en Angleterre, n° 13 aux USA.

C'est Petula CLARK qui assure la reprise française: "La nuit n'en finit plus".




British invasion

Vikki CARR - 1966 - UK-LIBERTY LBS 83037 - It must be him (stereo)

Florienca Bisenta De Casillas-Martinez Cardona a choisi comme nom de scène Vikki CARR et on comprend pourquoi.

Elle est née le 19 juillet 1940 à El Paso au Texas de parents mexicains.

Elle arrive sur le label Liberty en 1962.
La même année, elle obtient un premier succès avec "He's a rebel" (écrit par Gene PITNEY) qui devient n° 5 en Australie et seulement n° 115 aux Etats Unis.
Phil SPECTOR, présent dans les studios lors de l'enregistrement, en fera, pour les CRYSTALS, une version qui deviendra n° 1 aux USA (ceci expliquant cela).

 En 1967, son titre "It must be him" (reprise du "Seul sur son étoile" de Gilbert BECAUD) devient n° 3 du Billboard top 100.
Deux autres chansons entreront dans le top 40.

Entre 1963 et 2012, j'ai comptabilisé 43 albums.

C'est dans sa version anglaise que je vous propose cet album; les titres sont différents sur le pressage américain.
En plus du "It must be him", vous trouverez le "Forget you" estampillé Popcorn et le "Cuando calienta el sol".




Divas

13th FLOOR ELEVATORS - 1966 - FR-RIVIERA 231 240 - Fire engine (mono)

Le 13th FLOOR ELEVATORS est un groupe de rock psychédélique formé à Austin au Texas.

Il est composé de:
Roky ERICKSON - Chant, guitare
Ronnie LEATHERMAN - Basse
John WALTON - Batterie
Stacey SUTHERLAND - Guitare
Tommy HALL - Electric jug

Cet EP français est tiré de leur premier album "The psychedelic sounds of".




US pop

Wes DAKUS & REBELS - 1965 - CAN-CAPITOL T 6120 - The WD album (stereo)

Je vous ai déjà proposé un album de Wes DAKUS.

Celui-ci a été enregistré sur Capitol canadien, dans la fameuse série 6000.

Entièrement instrumental (avec parfois des chœurs), il contient de bons titres y compris quelques reprises:

"So fine" des FIESTAS
"Twine time" d'Alvin CASH
"20-75" de Willie MITCHELL
"Do-wah-diddy diddy" des EXCITERS.




Pop canada

Johnny LYTLE - 1966 - US-SOLID STATE 17014 - A man and a woman (stereo)

Johnny Dillard LYTLE, né le 13 octobre 1932 à Springfield dans l'Ohio, est un batteur et vibraphoniste de talent.
Je me suis intéressé à son travail après avoir entendu son titre "The loop" au Groove d'Ostende (Belgique).

A la fin des années cinquante, ile joue de la batterie, accompagnant successivement Ray CHARLES, Jimmy WITHERSPOON, Gene AMMONS...

Il forme son premier groupe en 1957, il se compose de:
Boots JOHNSON - Saxophone
Milton HARRIS - Orgue
William HINNANT - Batterie
lui-même étant passé au Vibraphone.

Il est considéré comme l'un des meilleurs vibraphonistes et compose également nombre de ses titres:
"The loop", "The man", The village caller...

Il changera régulièrement de label, ainsi, après des débuts chez Jazzland, on le retrouve chez Riverside, Tuba, Pacific jazz, Solid state....

C'est justement sur Solid state qu'est sorti l'album que je vous propose.

"Samba Saravah" est mon morceau préféré.




Jazz


mardi 25 juillet 2017

Barry MANN - 1961 - US-ABC PARAMOUNT ABCS 399 - Who put the bomp (stereo)

Né Barry IMBERMAN, le 9 février 1939 à Brooklyn (New York city), Barry MANN est plus connu pour les titres qu'il a composé avec son épouse Cynthia WEIL, que pour ceux qu'il a interprété.

Le premier titre à succès qu'il écrit "She say" destiné aux DIAMONDS entre dans le top 20 en 1959.
En 1961, c'est "I love how you love me" des PARIS SISTERS qui atteint la 5ème place.
La même année, il entre également au top 40 avec "Who put the bomp" qu'il interprète.

98 des titres écrits par le couple entreront dans les classements américains.
Par exemple: le "Uptown" des CRYSTALS ou encore le "We gotta get out of this place" des ANIMALS.

C'est son premier album que je vous propose, le suivant sortira en 1969 sur Tower; ce qui prouve que l'aspect interprète de sa carrière n'est pas sa priorité.

Pourtant, il est bien intéressant celui-ci; Barry apparait dans la composition des douze titres.
Ainsi vous retrouverez:

"I love how you love me" des PARIS SISTERS
"The way of a clown" et "Sweet little you" de Neil SEDAKA
"Bless you" de Tony ORLANDO
"Footsteps" de Steve LAWRENCE

"Warpaint" sera repris en Angleterre par les BROOK BROTHERS et en France par les CHATS SAUVAGES "Tu peins ton visage".





(inclus la pochette du EP français)

Teenage


CHATS SAUVAGES - 1961 - FR-PATHE EA 517 - Tu peins ton visage (stereo)

Pendant que j'y suis, je vais vous proposer les versions dont j'ai parlé plus haut.

Et d'abord celle des CHATS SAUVAGES:
"Tu peins ton visage" donc le "Warpaint" de Barry MANN.




Français

BROOK BROTHERS - 1961 - FR-VOGUE PNV 24080 - Warpaint (mono)

Les BROOK BROTHERS est un duo anglais composé de:

Goeff BROOK né le 12 avril 1943
Ricky BROOK né le 24 octobre 1940
tous deux à Winchester dans le Hampshire.

Ils débutent en 1956 comme un duo de Skiffle, mais changent d'orientation, cherchant à se rapprocher du style des EVERLY BROTHERS.

En 1960, ils signent un contrat avec le label Top Rank et enregistrent une version du "Greenfields" des BORTHERS FOUR.
Après quelques simples sans grand succès, ils passent chez Pye où leur second disque "Warpaint" entre dans le top 5 des classements anglais.




Teenage