lundi 23 juillet 2018

Larry GRECO - 1965 - FR-VOIX de son MAITRE EGF 816 - Comme au poker (mono)

Suite des EPs de Larry GRECO.

Trois reprises au menu:
"Comme au poker" le "You got what I want" écrit par Miki DALLON pour les BOYS BLUE
"J'y laisserai ma peau" le "Tallahassee Lassie" de Freddy CANNON
"Si je meurs demain" le "As long as I have you" d' Elvis PRESLEY




Français

Barbara ACKLIN - 1968 - US-BRUNSWICK BL 54137 - Love makes a woman (stereo)

Barbara Jean ACKLIN est née le 28 février 1943 à Oakland en Californie.

En 1948, la famille migre vers Chicago.
A 11 ans, elle est déjà soliste au sein du groupe gospel de l'église New Zion Baptist.
Encore adolescente, elle se produit dans les clubs de Chicago.

Après ses études, elle obtient un poste de secrétaire pour le label St Lawrence.
Son premier disque sort sur une division du label: Special agent sous le nom de Barbara ALLEN et est produit par son cousin, le saxophoniste Monk HIGGINS.
Elle est également choriste chez Chess.

En 1966, elle est réceptionniste dans les bureaux du label Brunswick de Chicago.
Elle en profite pour proposer ses compositions au producteur Carl DAVIS.
Une de ses chansons "Whispers (gettin' louder)" coécrite avec David SCOTT est enregistrée par Jackie WILSON et atteint la 11ème place du Billboard top 100.

Brunswick lui signe un contrat et elle enregistre deux simples, sans grand succès.
Elle se remet à la composition en duo avec un autre artiste du label Eugene RECORD (soliste des CHI-LITES).
C'est ensemble qu'ils écrivent "Love makes a woman" qu'elle enregistre et qui grimpe à la 15ème place du Billboard top 100.
Sa carrière d'interprète est lancée et elle sort ce premier album.

Bien évidemment
"Love makes a woman"
donne son nom au disque, mais il y a aussi:
"Please sunrise please"
à l'origine un instrumental du YOUNG HOLT UNLIMITED qui sera repris, par la suite, par Lionel HAMPTON.

De bonnes reprises de titres de Dionne WARWICK y figurent également:
"What the world needs now is love" aussi par Jackie DeSHANNON
"The look of love" aussi par Dusty SPRINGFIELD




Soul

dimanche 22 juillet 2018

BIG THREE - 1982 - UK-EDSEL ED 111 - Carvern stomp (mono)

En mai 1959, à Liverpool en Angleterre, se forme le groupe Cass & CASSANOVAS à l'initiative de Brian CASSER - Chant, guitare rythmique
il est entouré de:
Adrian BARBER - Guitare solo, chant
Brian J HUDSON - Batterie
Johnny GUSTAFSON - Basse

En décembre 1960, CASSER quitte le groupe et se rend à Londres.
En Janvier 1961, le trio restant prend le nom de BIG THREE.

Brian EPSTEIN devient leur manager et les envoie à Hambourg en Août 1962.
C'est à ce moment que BARBER qui part pour les Etats unis est remplacé par Brian GRIFFITHS.

Le groupe signe un contrat avec Decca et enregistre "Some other guy" (reprise du titre de Richie BARRETT). Le titre connaîtra son petit succès; la version des SEARCHERS lui volant la vedette.

Le label anglais Edsel, spécialisé dans les compilations, nous fournit, au travers de ce disque, un bon aperçu de leurs productions.




British invasion

Milt BUCKNER - 1956 - FR-CAPITOL EAP 1-722 - Rockin' hammond (mono)

Le disque de Jazz sera....petit; par le format (un EP français), pas par la qualité.

Je suis certain que même Milt BUCKNER n'aurait pu imaginer que dix après sa sortie, son titre:

"The beast"

aurait été joué, au Groove ou au Popcorn, aussi souvent que les:
"Hole in the wall" des PACKERS
"Twine time" d' Alvin CASH
"Gonzo" de James BOOKER
et autre:
"So far away" d' Hank JACOBS




Jazz

Carla THOMAS - 1961 - US-ATLANTIC 8057 - Gee whiz (stereo)

Carla Venita THOMAS est née à Memphis dans le Tennessee, le 21 décembre 1942.
Elle est la fille de Rufus THOMAS.

A l'époque Rufus THOMAS est le présentateur de compétitions entre chanteurs amateurs au théâtre le Palace, situé sur Beale street à Memphis. C'est le premier contact de Carla avec la musique.

La radio locale WDIA bénéficie de la présence, dans ses studios, d'un groupe les TEEN TOWN SINGERS dont les membres changent régulièrement. Isaac HAYES en a fait partie.
Carla intègre le groupe alors qu'elle n'a que dix ans.

Ce sont les années soixante qui lui permettront de se faire un prénom lors de l'éclosion du label Stax et de sa pépinière de nouveaux talents.

Son premier titre "Cause I love you" (un duo avec papa) est enregistré sur Satellite. Le succès local est suffisamment important pour attirer l'attention de Jerry WEXLER (des disques Atlantic) qui accepte d'en assurer la diffusion nationale.

Le titre suivant "Gee whiz" entre dans le top 10 du Billboard top 100.
Ce qui lui permet d'enregistrer l'album que je vous propose.

Outre
"Gee whiz"
il contient quelques titres connus de l'époque:
"Dance with me" des DRIFTERS
"To the aisle" des 5 SATINS
"(I'm afraid) The masquerade is over" des CLEFTONES




Teenage

Sylvie VARTAN - 1966 - FR-RCA 86 145 - Il y deux filles en moi (mono)

Suite des EPs de Sylvie VARTAN.

Trois originaux et une seule reprise, mais pas n'importe quelle reprise puisqu'il s'agit du "Turn turn turn" des BYRDS devenu:

"Tourne tourne tourne"




Français

vendredi 20 juillet 2018

Al CASEY - 1963 - US-STACY STS 100 - Surfin' hootenanny (stereo)

Pour Jean Pierre

A ma connaissance, c'est le seul album sorti sous le nom d' Al CASEY .
Il existe un CD sur Ramco, sorti en 2007 et regroupant 21 titres (que je ne connais pas).




Surf