jeudi 5 octobre 2017

Brenda LEE - 1965 - UK-BRUNSWICK STA 8622 - Too many rivers (stereo)

Brenda LEE est née Brenda Mae TARPLEY à Atlanta en Géorgie le 11 décembre 1944.

A la fin 1955, lors d'un gala du chanteur country Red FOLEY, elle est invitée à monter sur scène où elle interprète "Jambalaya".
En février 1956, elle participe à un show sur la station ABC de Spingfield dans le Missouri.
Suivent des apparitions sur des chaines nationales et sa rencontre avec Paul COHEN, directeur du label Decca à Nashville qui lui signe un contrat.

Le premier titre enregistré est "Jambalaya" et, un peu plus tard "One step at a time" atteint la 43ème place au Billboard. Après vient "Dynamite" en 1957.

Elle se produit à la télévision et assure quelques concerts, mais on la demande de moins en moins souvent, elle a quatorze ans et n'est plus considérée comme une enfant prodige.

Paradoxalement c'est un concert organisé à Paris, en 1959, qui lui remet le pied à l'étrier; elle se produit à l'Olympia pendant cinq semaines et embraye sur une tournée qui la mène en Angleterre, aux Pays Bas et en Allemagne.

De retour aux USA, elle enregistre "Sweet nothin'" qui devient n° 5 en aout 1959 et en 1960 "I'm sorry" est n° 1.

A partir de cette époque son style évolue vers un répertoire plus varié, empruntant à la country, aux crooners et à la Pop.

C'est le cas de cet album qui reprend:
"It's not unusual" de Tom JONES
"Hello Dolly" de Louis ARMSTRONG
"Everybody loves somebody" de Dean MARTIN
"Unforgettable" de Nat King COLE.




(inclus la pochette du EP français)

US pop

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire